Econo-Ecolo

Nathalie Kosciusko-Morizet confie une étude à l’ADEME pour que le père Noël ne soit plus une ordure

Accueil > Tourisme et loisirs > Fêtes > Noël bio > Nathalie Kosciusko-Morizet confie une étude à l’ADEME pour que le père Noël ne (...)
mardi 18 décembre 2007, par Econo-Ecolo

Les articles les plus populaires du même thème :

Lorsque l’on interroge les Français sur la fête à laquelle ils sont la plus attachés, 78% répondent spontanément Noël, dans le même temps 90% d’entre eux considèrent que cette fête est devenue trop commerciale*. Au delà du porte-monnaie, les excès qui accompagnent Noël se traduisent également par une lourde facture pour l’environnement. Symbole toute catégorie de la sur-consommation et de la dépense sans conscience, Noël est aujourd’hui en quête de sens.

Alors qu’en cette période de fêtes de fin d’année, de nombreux conseils fleurissent pour aider les consommateurs à adopter des pratiques écoresponsables, les collectivités locales restent sur ce front plutôt livrées à elles-mêmes. C’est pourquoi, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie demande à l’ADEME de piloter une étude dont la finalité sera de disposer d’un guide pratique pour permettre aux élus de perpétuer l’empreinte magique de Noël sur leurs villes tout en l’allégeant au regard de l’impact sur l’environnement.

Cette étude s’articulera autour de l’analysede quatre principaux volets :
- les consommations d’électricité liées aux illuminations de Noël (information non disponible à ce jour) et les potentiels d’économie d’énergie couplés à l’utilisation d’éclairages basse tension
- la prise en compte des transports pour la mise en service ponctuelle de dessertes spéciales des centres villes
- la promotion et l’incitation aux achats écoresponsables
- la gestion des déchets pour la mise en place de points de collectives sélectives sur les sites les plus fréquentés

En outre, face à l’engouement pour les marchés de Noël et à leur multiplication sur le territoire, la secrétaire d’Etat a confié à l’ADEME, préalablement au lancement de cette étude, la rédaction d’une charte d’engagement intitulée Marché de noël écoresponsable. Ce document, se présente comme un mode d’emploi à destination des élus.

« Noël aujourd’hui rime d’avantage avec gaspillage qu’avec partage. Plus qu’aucune fête, Noël est une invitation à réfléchir aux dessous social et environnemental de notre consommation, et sur ce terrain les collectivités locales doivent aussi montrer le chemin » souligne Nathalie Kosciusko-Morizet.

Marché de Noël éco-responsable

Charte d’engagement Engagements sur les équipements des marchés :

1. Les installations (stands, chalets, etc.) devront intégrer une dimension environnementale, en particulier en terme d’isolation thermique dans la phase d’utilisation et de possibilité de réutilisation.

2. En matière d’énergie, une attention particulière sera donnée à la limitation des consommations et au choix des éclairages (notamment guirlandes) en privilégiant les ampoules basses consommations et LED.

Engagements sur l’organisation du marché :

3. L’accès aux entrées des marchés sera facilité, notamment en favorisant les accès à bicyclette et la mise en place de parking à vélo, ainsi que le renforcement des transports publics (arrêt spécifique, fréquence).

4. Afin de limiter la production de déchets, la quantité des emballages cadeaux sera optimisée et l’utilisation de papier certifié ou de qualité environnementale recherchée.

5. Des dispositifs de tri sélectif (notamment pour les déchets de suremballages) seront installés sur les marchés.

Engagements sur les produits vendus sur le marché et la sensibilisation des citoyens :

6. Une réflexion sur le type des produits vendus sera réalisée, notamment dans un objectif de valorisation des produits à impact limité sur l’environnement (certification notamment) ou respectant les règles de l’ OIT (Organisation Internationale du Travail).

7. La promotion de produits issus du commerce équitable ou d’économie locale pourra être réalisée sur les marchés de Noël.

8. Réaliser une communication éco-responsable (choix des quantités d’impression, du papier, des encres, de l’imprimeur) dans les démarches de promotion et d’information relatives à l’événement.

9. Sensibiliser et informer les clients, passants aux problématiques environnementales et aux règles d’éco-consommation et les faire participer activement à la limitation des impacts environnementaux.

Pour en savoir plus : Communiqué de presse : Les marchés de Noël éco-responsables

<< article précédent article suivant >>

Commentez cet article


Forum Venez échanger sur le forum
Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'il peut intéresser les lecteurs de votre site ou de votre blog ?
Faites un lien vers cet article pour enrichir votre contenu.




Proposez un article

Restez informé(e) gratuitement :
 
Actualités écologiques et économiques
Actualités écologiques et économiques Actualités écologiques et économiques

Coaching vert
Recevez un email régulier de conseils écolo
 




Accueil | Sites à visiter | Espace rédacteur | Mentions légales | Qui sommes nous | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés